L.D.D.H.
Ligue Djiboutienne des Droits humains

Le Président NOËL ABDI Jean Paul
SIÈGE Q. V. BOULEVARD de Gaulle
B.P. 74 DJIBOUTI
DOM TEL : 253 358 007
BUR TEL : 253 357804

E-mail : noel_lddh@yahoo.fr
Site : http://www.lddh-djibouti.org

Retour au menu 'LDDH'

LIGUE DJIBOUTIENNE DES DROITS HUMAINS
L.D.D.H
Le Président NOEL ABDI Jean-Paul
SIEGE Q.V. BOULEVARD DE GAULLE
BUR TEL (fax) : (253) 35 78 04
DOM TEL (fax) : (253) 35 80 07
B.P. : 74 - DJIBOUTI - RDD
e-mail : noel_lddh@yahoo.fr
http://www.lddh-djibouti.org


COMMUNIQUE DE PRESSE N° 11/01/LDDH DU 8 MAI 2001

Arrestion de Madame Hasna MOUMIN et menaces policières de torture.


Les faits

Le 8 Mai 2001 la Présidente de la Femme et l'Enfant de la Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H) , Madame Hasna Moumin a été arrêtée à 9 h. dans son bureau à la Radio Télévision de Djibouti (R.T.D) par deux agents de la S.D.S ou police politique .

La Présidente Hasna Moumin a été déférée dans les locaux de la S.D.S sis au Plateau. Sans un mandat d'amener ,sans convocation ,Madame Hasna Moumin a été traduite devant le Directeur-Adjoint de la POLICE POLITIQUE , également frère de l'actuel Ministre Délégué des Affaires présidentielles .

Le chef d'accusation consistait à savoir : Pourquoi Madame Hasna avait signé une pétition demandant le gel des contributions internationales en faveur d'un régime foncièrement dictatorial ?

Le Directeur-Adjoint a reproché à la Présidente de la Femme et l'Enfant de la L.D.D.H le manque de civisme . A cet instant l'un des agents qui l' ont arrêtée à la R.T.D a menacé Madame Hasna de lui faire subir des tortures au sous-sol des locaux de la S.D.S si elle continuait à ne pas parler ;ces propos ont été tenus devant le directeur-adjoint , ce dernier a insisté de clarifier que dans le contexte actuel ,et dans l'exercice de leur fonction les agents sont habilités à tout faire pour faire aboutir une enquête .

Deux minutes plus tard , le même directeur déclare : que c'est fort regrettable , tout en souriant ce même directeur précisa qu'une plainte au tribunal ne servirait à rien puisqu'ils sont au dessus des lois .

Après 2h.45 d'interrogatoire .M. Hassan Said, Directeur Général de la sécurité intérieure et extérieure, venu de la présidence , procéda à la libération de Madame Hasna Moumin

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains continue son juste combat contre les violations quotidiennes des droits de l'homme , des droits des travailleurs , de la Presse libre , des droits d'Aller et Venir , de tous les droits fondamentaux . Elle reste et demeure vigilante .

 

------------------------------------------------------- Sommaire ---------------------------------------------------------