L.D.D.H.
Ligue Djiboutienne des Droits humains

Le Président NOËL ABDI Jean Paul
SIÈGE Q. V. BOULEVARD de Gaulle
B.P. 74 DJIBOUTI
DOM TEL : 253 358 007
BUR TEL : 253 357804

E-mail : noel_lddh@yahoo.fr
Site : http://www.lddh-djibouti.org

Retour au menu 'LDDH'

LIGUE DJIBOUTIENNE DES DROITS HUMAINS
L.D.D.H
Le Président NOEL ABDI Jean-Paul
SIEGE Q.V. BOULEVARD DE GAULLE
DOM TEL/FAX: (253) 35 80 07
BUR TEL/FAX :(253) 35 78 04
B.P. : 74 - DJIBOUTI - RDD
e-mail : noel_lddh@yahoo.fr
http://www.lddh-djibouti.org

Communiqué de Presse n°26/LDDH/00
du 24 décembre 2000.


QUE DIEU, TOUT PUISSANT, MISERICORDIEUX, CLEMENT
Guide et éclaire nos pas


AT - TAWBAH (versets 17 et 18 de la Sourate)

" 17 _ Il n'appartient pas aux associateurs de peupler les mosquées d'Allah, vu qu'il témoignent contre eux - mêmes de leur mécréance. Voilà ceux, dont les œuvres sont vaines, et dans le Feu il demeureront éternellement.


18 _ Ne peupleront les mosquées d'Allah que ceux qui croient en Allah et au jour dernier, accomplissent le Salàt, acquittent le Zakàt et ne craignent qu'Allah. Il se peut que ceux - là soient du nombre des bien - guidés. "

Quatre lieux de culte
Sous l'emprise de l'autorité gouvernementale

Le 24 décembre 2000, le Ministre chargé des Affaires Musulmanes, l'ancien cadi de Djibouti, Monsieur Mogueh, sur les ondes de la Radio - Télévision de Djibouti a annoncé les décisions qui ont été prises à l'encontre de quatre mosquées et sur la désignation de deux terre - plein pour la prière de fête de l'El Fitr.

Selon le Ministre délégué M. Mogueh il a été décidé que :

1) Les mosquées suivantes seront fermées le jour de la fête de l'El - FITR :

· La mosquée - AU PORT
· La mosquée Saoudienne (à côté du Palais du Peuple)
· La mosquée Mahamoudi (à côté du marché)
· la mosquée SADO (à coté du Lycée)


Ces quatre mosquées se situent géographiquement au Nord - Est de la Capitale entre la rue Brazzaville et le Marabout - Héron.

2) Pour les croyants résidents entre la rue Brazzaville et le Marabout - Héron, ils doivent le matin de la fête prendre avec eux leur tapi de prière et se rendre sur le terre - plein face à l'ancienne résidence de l'actuel Président de la République de Djibouti.

Quant aux croyants résidents à Bal Bala le terre - plein pour la prière de la fête sera celui du Député Djama Aouled.

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) est outrée et choquée face à de telles décisions qui portent outrage à des lieux de culte en violation aux articles 1, 3 et 11 de notre Constitution.

Elle demande au Gouvernement de ne pas appliquer ces mesures intolérables et de permettre à tous les fidèles de choisir librement et de prier en toute liberté dans leur mosquée. Que les portes de tous les mosquées soient ouvertes pour accueillir (le cœur en fête) tous les croyants, tous les pratiquants.

------------------------------------------------------- Sommaire ---------------------------------------------------------