L.D.D.H.
Ligue Djiboutienne des Droits humains

Le Président NOËL ABDI Jean Paul
SIÈGE Q. V. BOULEVARD de Gaulle
B.P. 74 DJIBOUTI
DOM TEL : 253 358 007
BUR TEL : 253 357804

E-mail : noel_lddh@yahoo.fr
Site : http://www.lddh-djibouti.org

Retour au menu 'LDDH'

LIGUE DJIBOUTIENNE DES DROITS HUMAINS
L.D.D.H
Le Président NOEL ABDI Jean Paul

 

Note d'Information n° 13/LDDH/00 du 21/6/00


Le 21 juin 2000, à 9h30 l'Audience de la chambre Correctionnelle d'Appel
a eu lieu.

Le Président de la Cour d'Appel a déclaré que Monsieur Moumin Bahdon Farah et les autres personnalités ont été convoqués par erreur et que l'opposition au premier jugement n'a pas été examinée et qu'ils seront donc convoqués ultérieurement.

Quant aux combattants du FRUD le Président Mohamed Warsama a fait remarquer que le premier jugement n'a pas encore été rédigé et qu'il était en possession simplement de l'extrait du plumitif.

Le Procureur Général M. Ali Abdou dans son réquisitoire a affirmé que ces combattants se prétendent être du FRUD, mais ne le sont pas. C'est à se demander si le Procureur Général est un dirigeant du FRUD, car il était catégorique dans son affirmation et à notre avis seul un haut responsable du FRUD peut se prononcer sur la composition des forces paramilitaires du FRUD.

Toutefois, compte tenu du climat d'apaisement, il a demandé à ce que les peines soient substantiellement allégées.

Après avoir délibéré, la Cour d'Appel a condamné les combattants du FRUD SUD à deux mois de prison avec sursis alors qu'ils avaient été condamnés à trois ans de prison ferme lors du premier jugement.

Cette condamnation est minime dans ses peines, mais elle est pourtant en violation flagrante à la Loi sur l'Amnistie n°78/AN/4emL du 13 mars 2000.

------------------------------------------------------- Sommaire ---------------------------------------------------------